86 – Le préverdissement du paysage

Vous le voyez ? Vous ne le voyez pas ? Oh ! Pourtant il est juste là : il commence au panneau qu’on voit un peu plus loin ! Mais oui, le village d’Aillianville ! Je vous assure, ce n’est pas une invention, il existe bel et bien ! D’accord, on ne voit pas beaucoup de maisons, hein ? C’est qu’il est serti d’une couronne de vergers, d’une couronne d’arbres, d’une couronne de haies. Comme votre vieux village.

Mais pas les nouveaux lotissements. Parce qu’il faut du temps pour qu’un arbre pousse ! L’autre jour, je vous parlais du paysage anticipé. En matière de lotissements, on peut aussi anticiper. Prendre de l’avance en  mettant du « vert » avant de mettre les maisons. Ça s’appelle, tout naturellement, le préverdissement. « Le préverdissement d’un lotissement rural devrait être la première intervention avant tous les autres travaux », nous dit le CAUE  de l’Indre,  comme tant d’autres CAUE (les Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement, ces organismes qui dépendent des conseils généraux et qui sont à votre disposition pour vous conseiller, gratuitement si vous êtes un particulier, moyennant une cotisation symbolique si vous êtes une commune). Et d’ajouter : « Si des arbres ou des haies existent sur le terrain, il est intéressant de les prendre en compte dans le découpage des futurs lots ». Eh oui, ne pas détruire inutilement l’existant, c’est toujours ça d’économisé, évidemment !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s