64 – Le paysage gaspillé (bis)

Paysage_64_2013_12_19

Hep, la Marie, tu ne voulais pas me croire ! Mais si, chez nous aussi, on grignote, on dévore, on s’éparpille. Tu as vu ce plan ? C’est un de nos villages. Et que vois-tu ? A droite en bas, des taches collées les unes aux autres, à gauche, des taches largement séparées les unes des autres. A droite, l’ancien village, à gauche le lotissement qui s’y est ajouté au fil des ans.

Et tu vois aussi comment, dans la partie ancienne, on devine la rue, tracée par les façades quasiment alignées, qui délimitent un vrai espace commun, contenu, avec un contour propre. A gauche aussi, une des séries de taches est à peu près alignée, dessinant vraisemblablement un côté d’une rue. Mais celle-ci est un espace troué, qui part en javelle, sans deuxième côté. Et que dire du paquet de taches en haut à gauche ! Il y en a un peu dans tous les sens. On n’y comprend plus rien. Qui est capable de dire où passe la rue ? Pas moi !

Pas grave que tu n’aies pas reconnu où nous sommes : je ne dois pas me tromper de beaucoup en disant qu’il n’y a pas un seul village de notre communauté de communes (et des autres…) qui ne ressemble à ce schéma. Un schéma qui n’est pas une fatalité, je l’ai déjà dit. C’est à cela que sert de réfléchir à un plan d’urbanisme, pour le bien et sage vivre ensemble.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s